Un domaine où l'art et l'argent font bon ménage (suite)

 

Voici les photographies promises. Elles ont été prises au début des années soixante avec l’appareil Mosquito en bakélite que les usines Simca où travaillait mon père m’avaient offert à l’occasion de Noël. La qualité sur l’écran n’est pas exceptionnelle, mais l’optique rudimentaire du Mosquito n’est pas seule en cause. La numérisation est faite à partir de tirages 18x24. N’étant pas un expert en informatique, je ne sais pas faire mieux. Qu’elle était belle l’Ariane ! On pouvait monter à trois devant, sans ceintures évidemment !!! Vous imaginez cela aujourd’hui ? Mais ça ne fait rien, on était heureux, elle nous a emmenés plusieurs fois en Auvergne, et même en Italie à 60 kilomètres heure de moyenne, sauf quand il fallait monter un col, car nous étions des aventuriers, les grands tunnels qui traversent les montagnes n’existaient pas. 

 

Ariane.jpg

 

cliché M.Pourny

Aurillac.jpg

 

Les bords de Cère à Aurillac (vers 1960)      cliché M.Pourny

 

 

Grand Pressigny.jpg

         cliché M.Pourny

Le château du Grand Pressigny en Touraine (vers 1960)

 

§

 



17/03/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres