Lettre au MRAP

 

 Chers camarades,

 

 Depuis des années nous entretenons des relations fraternelles avec votre association, qui lutte courageusement contre toutes les formes de racisme. Aussi sommes-nous surpris d’apprendre que vous envisagez une action en justice contre notre parti.

 

 La déclaration de notre porte-parole concernant les prières dans les rues a semble-t-il été mal comprise. Est-ce le mot « intolérable » qui vous a choqué ? Si c’est le cas, il s’agit d’un quiproquo. Parlons net. Ce qui est intolérable pour nous, ce ne sont pas les prières dans les rues, vous n’êtes pas sans savoir à quel point nous tenons la religion musulmane en haute estime, nous avons résolument gardé le silence pendant le procès contre Charlie hebdo et au cours du débat sur l’interdiction de la burqa. La nourriture halal dans les restaurants Quick ? Nous l’avons justifiée dans la mesure où les établissements pratiquant le restauration rapide ne relèvent pas du service public. Quant aux déclarations du ministre accusant un honnête commerçant nantais de polygamie, nous avons déclaré haut et fort qu’elles étaient politiciennes. Les rues de nos arrondissements ? Ce sont bien les maires socialistes qui font tout ce qu’ils peuvent pour les rendre ouvertes à la prière. Alors, où est l’intolérable ?

 

 Comme le disent et le répètent inlassablement nos représentants sur les chaînes radio et télé, l’intolérable, c’est que les musulmans en soient réduits à pratiquer leur culte dans la rue. La France, ce grand pays des droits et libertés, sur lequel les yeux du monde sont fixés, les yeux de millions et de millions d’hommes et de femmes qui nous admirent et qui espèrent, ce grand pays la France serait donc incapable de construire des lieux de culte pouvant accueillir des personnes sous prétexte qu’elles croient et pensent différemment ? J’ajouterai que dans les contrées d’où sont originaires ces fidèles, toutes les religions ont droit de cité, partout les chantiers, comme des champignons sortent de terre pour l’édification d’églises, de temples et de synagogues. Pour ne parler que des chrétiens, partout au Moyen-Orient ils sont respectés et pratiquent leur culte librement, sans jamais être menacés. Et c’est notre pays la France qui serait devenue le porte-drapeau de l’intolérance religieuse ? C’est le monde à l’envers.

 

 Voyez-vous, ce sont bien nos propos qui ont été mal compris. Et pour que cesse sur le champ toute ambiguïté, je peux dès aujourd’hui vous révéler –le MRAP en aura la primeur- que le parti socialiste, dans le plus profond respect de la diversité culturelle à la française, ce qui implique la plus grande tolérance en matière religieuse, le parti socialiste, puisqu’il en va de l’honneur de la patrie, déposera un projet de loi pour la levée de fonds publics destinés à la construction de mosquées –cela va sans dire nous restons socialistes, et c’est là une des conditions de l’instauration du vivre ensemble : sans nuire à l’environnement ni au style architectural des quartiers et des villes concernés.

 

 En espérant vous avoir convaincus, nous vous prions de croire, mes chers camarades, en nos sentiments les plus cordiaux.

 

 

 

 

 

   



19/12/2010
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres