Lettre au CNES et au GEPAN, copie au ministère...

Lettre au CNES (1) et au GEPAN (2) , copie au Ministère de la Sécurité publique

 

 

 

 

 

Mesdames, Messieurs, voici les faits :

 

Il était 8 heures 25 du matin. Je circulais en automobile dans la ville de (3)………..J’étais arrêté au feu tricolore du croisement de la rue (3)…………avec l’avenue  (3)……………. Je dois dire que le quartier était très calme, troublé seulement par les cris de quelques enfants en retard sur le chemin de l’école. Sur le trottoir, à quelques mètres de moi est apparu un être que j’ai d’abord pris pour une femme par la silhouette et la démarche. Aucune partie de son corps n’apparaissait car celui-ci était entièrement recouvert (ou maquillé ?) de noir. J’ai toutefois distingué  sur un côté de la partie supérieure (la tête chez les humains) une sorte de grille rectangulaire dont j’évalue les dimensions (j’étais trop loin pour  juger avec certitude) à 5 x 10 cm. L’être n’émettait aucun son. Ce qui me stupéfia encore, c’est que, quelques pas en arrière, un homme suivait et semblait n’avoir rien remarqué ! Chauve et portant la barbe, il promenait tranquillement un enfant dans une poussette… La scène dura à peine une minute, car avant que le feu passe au vert, l’être disparut, à droite en remontant probablement l’avenue (3)………….J’aurais voulu alerter ce monsieur, je pensais surtout à l’enfant, mais ils disparurent aussi au coin de la rue. Pendant ces… allez vingt ou trente secondes, j’ai pris soin de vérifier alentour, dans mes rétroviseurs et sur les côtés, si un véhicule spatial genre soucoupe ou cylindre volant n’était pas en vol stationnaire, ou même posé quelque part. Je n’ai rien relevé d’anormal. D’autres automobilistes étaient en attente au feu, je regrette maintenant de n’avoir pas eu la présence d’esprit de sortir de ma voiture pour les prendre à témoin. Je dois avouer que j’avais un peu peur, j’étais pétrifié. D’ailleurs au moment de redémarrer, j’ai calé mon moteur.

 

 Je sais mesdames, messieurs, que je m’adresse à des scientifiques pour qui les phénomènes paranormaux et les apparitions d’êtres venus d’ailleurs n’ont pas bonne presse. Vos recherches, vos affirmations et même vos hypothèses sont toujours fondées en raison. Je comprends votre méfiance, votre circonspection face à des faits révélés par les seuls témoignages humains. Posez-vous alors la question : quel intérêt aurais-je moi, modeste retraité, qui n’attends plus de la vie qu’un repos bien mérité et la joie de voir grandir et s’épanouir mes  petits-enfants, quel intérêt aurais-je à inventer une histoire d’extra-terrestres ? J’ajoute que mis à part mon épouse et d’autres membres de ma famille, je n’ai fait part de l’événement à personne, et surtout pas à la presse. En vous remerciant d’avoir bien voulu lire cette lettre, veuillez croire …

 

 

Signé : Pourny 

 

(1)   Centre National d’Etudes Spatiales ;

     (2) Groupe d’Etude des Phénomènes Aéronautiques Non identifiés ;

    (3) Le nom de la localité, ceux des rues et des avenues ne sont pas mentionnés dans la copie destinée à ce blog. Les lecteurs comprendront facilement pourquoi. Je m’en voudrais de provoquer une panique parmi la paisible population de cette ville qui a déjà suffisamment de soucis avec les problèmes d’emploi et de pouvoir d’achat.

   



14/04/2008
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres