Les Médias, quartier des favorisés

(d’après « à cent mille années des Lumières »)

 

  

 Encore une fois, les paroles de l’extrême sont sans appel. Comme si, depuis Charles Maurras et Maurice Thorez, dans notre république vieillissante, les cerveaux s’étaient ankylosés. L’ennemi est désigné. C’est l’étranger. Ou le patron (1). Tout est dit. Définitif. Et gare à celui qui émet des doutes. Alors, Démocratie populaire ou Révolution nationale ? Choisis ton camp, camarade, la vérité est au bout …au bout de quoi déjà ? Certainement pas au bout d’une réflexion. Le panache des extrêmes n’est pas d’une blancheur extrême, ça sent la poudre. Et l’hémoglobine. Sauvons-nous. Au moins par l’esprit. Les totalitaires dans l’âme, on les connaît. Tant qu’ils sont minoritaires, on en sourit. Jusqu’à quand ?

 

 Ce qui est inquiétant, c’est que, à gauche comme à droite, il y a d’honnêtes gens qui les écoutent, d’une oreille, mais qui les écoutent.

 

 S’il n’y avait que les extrêmes ! Le problème, c’est qu’il n’y a pas grand chose entre les deux. Les médias tentent de combler le vide, en décibels et cartouches d’encre. Journaux sérieux, satiriques ou télévisés, sociologues « consultants » des ondes radio, syndicalistes professionnels, philosophes amateurs, humoristes qui sont à Coluche et à Desproges ce que … (l’écart est trop important, je ne trouve pas d’exemple), bref, ces hérauts d’une

 

 

   

 

 

pensée

 

 

                   qui  

 

 

    s’autoproclame  

 

 

                        politiquement

 

 

                                                   

                                              incorrecte,      

 

 

 

 

 

 

P

pe

pen

pens

pensé

pensée

pensée f

pensée fa

pensée fac

pensée facil

pensée facile,

pensée à vide,

pensée de riens,

pensée de pouvoir,

pensée d’opposition,

pensée condescendante, 

pensée qui sait tout surtout,

pensée de l’oubli aussi parfois,

pensée d’énarques sans emploi,

pensée d’ambitieux et d’ambitieuses,

pensée d’esclave comme disait le philosophe,

pensée sans courage sans acte sans foi et sans scrupule,

pensée qui est au socialisme ce que le col blanc est au bleu de travail,

pensée populiste qui sait ce qu’est le peuple pour l’avoir fréquenté dans les livres,

pensée de pères et de mères de famille bien dans leur peau et leur appartement parisien

au sommet de la France loin du tumulte, des cages à humains, des cours sans miracle, loin du

peuple

 

Ah ! L’affreuse chose que la misère ma bonne dame,

pensée d’hommes et de femmes sans problème et qui comprennent ceux des autres, décorateurs d’un beau sapin au pied duquel ce n’est pas tous les jours Noël,

 

 

 

ces hérauts qui sont à Hermès ce que notre postier national est au messager des dieux, faute de Grand Soir dans les jours qui viennent, du lever au coucher du soleil, ces hauts parleurs nous déclinent leur conception du monde en aboiements, discours pompeux et dénigrement systématique. Eux qui, en personnes de culture, n’ont pas de mots assez durs pour mépriser les magazines pipôle, toisant d’un œil mauvais leurs pauvres et innombrables lecteurs de la France d’en bas, sont les premiers commensaux des grands de ce monde, du même coup les plus futés fouille-merde que la France ait connus.

 

 Ils ont une excuse : le président s’y prête.

 

 J’oserai une boutade : je préfère voir mon président s’acoquiner avec une jolie chanteuse dans un voyage somptueux au pays des pyramides, plutôt que d’apprendre trop tard que le président de tous les français dissimulait son amitié pour le responsable de la police parisienne au pays de Vichy. Et pan ! Voilà pour l’extrême droite.

 

 Oh pardon, il était de gauche. Et nos journaleux sur ce coup n’avaient pas été bavards, comme cois ! Comme quoi…

 

 

 

§

 

 

(1) Alors imaginez la haine de ces gens-là pour le patron étranger ! De quoi réconcilier les extrêmes des deux bords. Encore un point qui leur est commun.

 



31/01/2009
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres