Complot

 

 

Synonymes : cabale, conjuration, conspiration, coup monté, intrigue, machination, manigances, menées (d’après © Hachette Multimédia / Hachette Livre, 2001) 

 

 

 

 Calomnies, calomnies, il en reste toujours quelque chose. Ces « faits » ne datent pas d’hier. On nous en rabat les oreilles, et là qu’on le veuille ou non, la toile ne fait qu’amplifier les rumeurs. On a commencé par nous faire avaler que le pilote d'une Porsche aurait été l’auteur d’une tentative de viol sur une femme sans défense aux Etats-Unis. Comme par hasard, cet homme, de renommée internationale, était membre de l’opposition en France, et candidat à la présidence de la République, favori de tous les sondages. Sans commentaire. On s’en prend maintenant à une candidate déclarée de l’opposition, je dis maintenant, mais depuis des mois sinon des années, cette femme subit les attaques de partout et de nulle part, attaques allant même jusqu’à laisser supposer qu’elle aurait eu des liens avec un homme qui lui-même aurait eu de mauvaises fréquentations. Pas de quoi en faire un pataquès. On nous dit –qui : on ? Regardez-les ces courageux anonymes- on nous dit quoi ? J’ai perdu le fil. Oui, on nous dit que cette dame boit. Mais qu’est-ce qu’on en a à foutre ! Si c’était vrai, cela la rendrait presque sympathique dans ce monde envahi par les pisse-vinaigre. Ajoutez à cela, dans sa bonne ville de Lille, une vague histoire de piscine dont les horaires ne conviennent pas à tout le monde… Franchement, dans les annales de la république, on a vu pire.  

 

 Mais le pire, justement, le voilà : toutes ces choses n’étaient que des rumeurs. L’homme en question (aux mauvaises fréquentations) est introuvable. Non seulement il y a des piscines à Lille, mais il y en a pour tous les goûts et à tous les horaires, pour les hommes et même, tenez-vous bien… pour les femmes ! Quand à la dame en question, il s’agirait d’une madame Aubry, une pure invention de la droite, car cette dame n’existe pas.

 

 

 

 

 

« La manie d’attribuer à des complots les phénomènes intellectuels et sociaux, idée fixe tournée en dérision quand elle apparaît chez les fonctionnaires du maintien de l’ordre, deviendrait-elle signe de hauteur de vue quand elle se manifeste chez des penseurs socialistes ? Au vrai, les régimes socialistes et apparentés n’ont jamais expliqué leurs oppositions autrement. Pour eux, on le sait, il n’y a pas de divergence sincère par rapport au dogme ni de contradiction légitime portée au pouvoir, qu’elle soit politique, sociale, philosophique, artistique, et même scientifique : il n’y a que des conspirateurs à la solde de l’ennemi, ou des fous. » (1)

 

 

 

Ainsi s’exprimait Jean-François Revel… il y a 34 ans. 

 

 

 

§ 

 

 

 

(1) La nouvelle censure, un exemple de mise en place de la mentalité totalitaire, Robert Laffont, Paris 1977, pages 257-258 ;



24/07/2011
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres