Ce qui m'inquiète

Ce qui m'inquiète, ce n'est pas l'existence de l'état d'Israël, ni l'aspiration des Israéliens à vivre en paix,

Ce qui m'inquiète, ce n'est pas l'aspiration des Palestiniens à vivre en paix dans un état indépendant et démocratique,

Ce qui m'inquiète, c'est que jusqu'à ce jour j'ai vu peu de manifestants favorables à la cause palestinienne,

Ce qui m'inquiète, c'est que des Français sont descendus dans la rue, clamant des injures antisémites et ovationnant des terroristes qui sont les pires ennemis des Palestiniens et de l'humanité en général,

Ce qui m'inquiète, c'est que des militants de gauche qui se proclament pacifistes et héritiers de Jean Jaurès se sont mêlés à ces cris,

Ce qui m'inquiète, c'est la bête, la bêtise, la bête humaine, la bête immonde,

Ce qui m'inquiète, c'est la majorité silencieuse qui feint de ne rien voir, de ne rien entendre, de ne rien comprendre, de ne rien savoir et qui n'aspire qu'à la paix…chez elle,

Ce qui m'inquiète, ce n'est pas qu'un ancien humoriste invite sur scène et congratule un repris de justice condamné pour avoir mis en doute à maintes reprises la réalité de la Shoah,

Ce qui m'inquiète, ce n'est pas qu'un politicien d'extrême droite ait apprécié ce spectacle,

Ce qui m'inquiète, c'est que cette provocation minable s'est faite au nom d'une prétendue liberté d'expression, et que des médias, radios publiques en tête, ont fait de la publicité à ces tristes personnages,

Ce qui m'inquiète, c'est la majorité silencieuse qui feint de n'avoir rien vu, rien entendu, rien compris et qui se drape lâchement dans la couette du pays qui est encore –jusqu'à quand ?- celui des droits de l'homme,

Ce qui m'inquiète, ce ne sont pas les hurlements des fous de dieu ou d'ailleurs, mais le silence des autres,

Ce qui m’inquiète, c’est qu’un délinquant de 16 ans ne prenne que 6 mois ferme pour avoir tué un policier en le poussant sous un manège de la Foire du Trône.

Ce qui m'inquiète, c'est d'entendre un garçon de quinze ans prononcer un mot à l'encontre d'un autre, comme ça, sans violence, un mot que je n'avais jamais entendu mais seulement lu dans des livres, il a dit « youpin »,

Ce qui m'inquiète, c'est qu'une dame âgée, ancienne déportée du camp d'Auschwitz et qui y avait perdu toute sa famille,

Ce qui m'inquiète, c'est que cette dame d'origine hongroise ne tiendra plus de conférence dans un collège où les professeurs –pas tous- se sont plaint de son fort accent, curieusement les élèves l'ont écoutée jusqu'au bout, ils sont restés deux heures assis, attentifs, ce qui leur arrive rarement en classe, ils étaient avides de savoir, émus aussi, certains ne parvenaient pas à cacher leurs larmes,

Ce qui m'inquiète, c'est d'entendre des gens par ailleurs très bien et de tous horizons politiques dire qu'on devrait en finir avec ces sempiternelles commémorations de la déportation et du génocide,

Oui cela m'inquiète de les entendre dire qu'au lieu de ressasser le passé, il faut regarder l'avenir,

Ce qui m'inquiète, c'est l'avenir que nous préparent ces gens-là.

 

§



15/01/2009
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres