Suite au combat courageux de Patricia Cordier...

  Suite au combat courageux de Patricia Cordier, aux 105000 signatures de la pétition dont nous vous avons informé ici, je reçois cette lettre de Céline, nièce de Patricia:  

 

 

 Je suis très heureuse de vous annoncer qu'hier soir,Bernard Cazeneuve a tenu une réunion durant laquelle il a annoncé de nombreuses mesures pour lutter contre le suicide des policiers. 

C'est un sentiment étrange : je suis tellement heureuse que le ministre ait enfin agi après des années de combat de ma tante Patricia, que vous aviez été plus de 105.000 à rejoindre en signant sa pétition sur Change.org. 

Dans le même temps, je suis tellement triste qu'elle ne soit pas là pour voir ce qu'elle a accompli avec votre aide. Elle aurait été tellement heureuse de voir ça. Patricia ne vivait plus que pour une chose : faire en sorte que ce qui était arrivé à son fils, David, n'arrive à aucun autre policier. Elle se sera battue jusqu'au bout pour que ces mesures soient enfin prises. 

Elle n'a rien lâché. Bien qu'en phase 4 d'un cancer, elle était venue de Dieppe à Paris pour aller remettre vos signatures au ministère. Elle avait répondu à de nombreusesinterviews, entre ses séances de chimiothérapie. Patricia est une héroïne, parce qu'elle a su utiliser sa détermination pour faire changer les choses. Elle ne connaissait aucun politique, aucun journaliste, elle n'avait que son émotion et sa volonté pour faire avancer ce combat et elle a réussi, avec vous tous. 

Patricia doit être un exemple pour nous tous: elle nous montre que nous pouvons tous agir lorsque nous pensons que quelque chose n'est pas acceptable. 

Un grand travail a été fait en parallèle depuis des années par les syndicats de police et de nombreux policiers qui dénoncent le mal-être des gardiens de la paix. Mais ce qu'a fait Patricia a définitivement pesé dans la balance : elle a mis un visage sur la souffrance des familles et des policiers, en affichant fièrement le portrait de son fils dans ce cadre qu'elle tenait fermement entre ses mains. 

  

 

Ce plan de prévention répond en grande partie aux demandes de Patricia : 

 

- 15 psychologues supplémentaires seront embauchés pour suivre les gardiens de la paix,

 

- des fonctionnaires ayant suivi une formation ad hoc seront référents de l'accompagnement des personnels afin de les assister et de les orienter, si nécessaire, vers des professionnels de soutien.

 

- des casiers individuels où déposer leurs armes à la fin du service seront mis à disposition des policiers, 

 

- des mesures visant à améliorer la qualité de vie au travail seront mis en place notamment la refonte des cycles de travail pour ménager la vie privée. 

 

 

Au nom de ma tante, je souhaite vous remercier du soutien que vous lui avez témoigné durant cette campagne qui aura duré près d'un an et demi. Vous aussi vous êtes les héros de cette histoire car sans vous, ma tante n'aurait pas pu aller aussi loin. 

 

Merci encore, 

Céline 

 

§

 



06/02/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres