Si notre société est si détestable, allez voir ailleurs, c’est le paradis !

 

 

 

 

Ils ont la haine de l’occident. Pourtant ils viennent y vivre, s’y faire soigner, s’y réfugier, y faire du tourisme, s’y reposer. 

 

 

Je comprendrais qu’une famille endeuillée suite à un bombardement de l’OTAN, loin d’ici en Afghanistan, en Irak, au Pakistan, voue à nos sociétés une haine vengeresse. Mais venant d’individus, souvent membres de familles nombreuses accueillies dans notre pays depuis plusieurs années, parfois des décennies, cette haine je ne la comprends pas. 

 

 

Sécurité sociale, RSA, allocations, sans parler des libertés d’expression et de culte, tout est réuni ici pour donner à un immigré les chances de survie qui sont données à un français de souche. Si on me parle de discrimination, qu’on regarde aussi comment sont discriminées les familles avec un ou deux enfants, discriminés les célibataires et les couples sans enfant. Comment sont discriminés ceux qui sans succès font l’effort de chercher un emploi. Sans succès après des années d’études, des diplômes, des stages parfois coûteux en déplacements, des années de souffrance et parfois de crise familiale. Comment sont discriminés les parents d’enfants souffrant d’un handicap, et les parents d’enfants souffrant d’une maladie orpheline. Comment sont discriminés les ouvriers jetés à la rue avec une indemnité ridicule. Comment sont discriminées les femmes chez elles, sur leur lieu de travail, sur leur bulletin de salaire. Comment sont discriminés aussi les paysans et les pêcheurs pour qui le minimum vital est une richesse ! Eux qui travaillent sans compter sont les pestiférés de la république. Où sont les associations pour parler d’eux ? Pour les défendre ? Où sont les « travailleurs sociaux » pour voler au secours de ces gens de la côte et des campagnes sans lesquels nos assiettes seraient vides ? 

 

 

Je n’ai pas besoin d’entendre le discours guerrier d’un imam pour savoir que l’injustice sociale est la règle, ici en occident. Et il faut se retenir parfois pour ne pas tendre l’oreille aux sirènes de l’extrême gauche. Mais à tous ceux qui tiennent des discours haineux contre les sociétés occidentales, on a envie de dire : allez donc voir ailleurs, c’est le paradis. Ce qu’il aurait fallu envoyer à nos communistes d’antan qui, en toute liberté, raillaient le capitalisme occidental quand deux cent cinquante millions de russes et d’autres gens de l’est étaient privés de tout sans avoir le droit de le dire.  

 

 

 

 

§

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



04/06/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres